découvrez nos
solutions et services

C2Hypno - Dunes

Gériatrie

Aujourd’hui les professionnels de santé travaillant auprès des personnes âgées doivent faire face à des problématiques complexes. En effet, les personnes âgées présentent fréquemment des troubles de l’humeur (dépressions, troubles anxieux, troubles du sommeil). Ces troubles peuvent être aggravés par les problématiques somatiques (douleurs chroniques, problèmes de santé) et sociales (isolement, sentiment de solitude). L’autre difficulté principale rencontrée par les soignants en gériatrie est le déclin cognitif, normal ou pathologique, du sujet âgé qui, d’une part, aggrave les troubles de l’humeur et de l’autre entraîne une perte d’autonomie. La réalité virtuelle permet d’offrir une alternative non-médicamenteuse pour la prise en charge des troubles cognitifs et de l’humeur en gériatrie, permettant ainsi d’améliorer leur qualité de vie sans les risques inhérents à une prise de psychotropes.

La réalité virtuelle au service de la gériatrie

Aujourd’hui plus que jamais la gériatrie française est mûe par la nécessité de faire évoluer ses traitements et applications thérapeutiques. Confrontée à des dilemmes éthiques et médicaux, les EHPAD sont en carence de solutions alternatives. La réalité virtuelle apparaît comme une réponse pertinente aux impasses thérapeutiques. S’inscrivant dans la lignée des traitements non-médicamenteux, cette science et technologie est regardée avec grand intérêt par les acteurs de la gériatrie. La réalité virtuelle se place comme l’alternative aux thérapies classiques la plus prometteuse. Elle génère l’enthousiasme des chercheurs et praticiens désireux de participer au progrès thérapeutique dans le traitement des processus de vieillissement.

Les logiciels contenus dans les solutions C2Care sont le résultat d’un travail collaboratif entre nos équipes d’ingénieurs et nos partenaires médicaux. Ces derniers sont des médecins gériatres, des psychologues spécialisés en neuropsychologie et des gérontopsychiatres. C2Care est la nouvelle solution thérapeutique pour les établissements accueillant des personnes âgées. Simples et intuitifs, les logiciels ont été pensés pour être utilisés par des seniors même en perte d’autonomie. Le personnel soignant en gériatrie intégrera avec aisance ce nouveau dispositif qui viendra agrémenter les prestations médico-sociales des EHPAD.

Que contient le pack EHPAD ?

Plusieurs logiciels thérapeutiques sont présents dans ce pack gériatrie afin de répondre aux besoins des établissements de santé des seniors:

  • Stimulation cognitive
  • Evaluation qualitative neuropsychologique
  • Relaxation
  • Activation comportementale

Ces applications vous permettront d’intégrer la réalité virtuelle dans le quotidien de vos résidents en tant que solutions thérapeutiques et médiateur d’animations. Grâce aux solutions multi-casques, vous pourrez réaliser des séances de groupe. Les séniors pourront ainsi bénéficier de la dynamique de groupe lors d’activités collectives en réalité virtuelle (stimulation cognitive, relaxation). Les thérapies par réalité virtuelle s’inscrivent dans la lignée des thérapies non-médicamenteuses.

 

Réalité virtuelle et gériatrie: faisabilité et efficacité, le regard de la science

Le développement du projet EHPAD s’est appuyé sur un constat sans appel : la gériatrie est en carence d’outils pertinents pour répondre aux déclin cognitif, émotionnel et comportemental des personnes âgées au sein des EHPAD. Les thérapies médicamenteuses officient majoritairement dans la prise en charge du vieillissement cognitif.

Aujourd’hui, nous savons que les pathologies cérébrales sont caractérisées par un aspect multifactoriel que seul ce type d’approche ne saurait appréhender. Ainsi, les thérapies non médicamenteuses suscitent de plus en plus l’intérêt des chercheurs et des praticiens.

La réalité virtuelle offre une alternative innovante et prometteuse. La littérature actuelle confirme non seulement la bonne acceptation des dispositifs de réalité virtuelle de la part des séniors mais souligne également l’efficacité de cette technologie dans les difficultés inhérentes au vieillissement et à la fin de vie. Fort de ce constat, nous avons pris appui sur les travaux existants et ayant généré des résultats significatifs pour développer nos logiciels.

Qu’en disent les études  ?

Les auteurs qui ont exploré les potentiels de cette technologie à travers leurs études ont obtenu des résultats probants. Ainsi, dans son analyse qualitative, Garcia-Betances (2015) souligne les qualités intrinsèques de la réalité virtuelle :

  • Accessibilité
  • Recrutement sensoriel
  • Traitement fin des différentes fonctions cognitives
  • Feed-back immédiats
  • Engagement thérapeutique favorisé
  • Amélioration générale de la qualité de vie

Optale (2010) a démontré l’efficacité de la réalité virtuelle dans l’amélioration des capacités mémorielles chez les personnes âgées. Résultats confirmés et étayés par Man (2011). Wallet et al.(2011) ont quant à eux souligné l’efficacité de la réalité virtuelle comme outil permettant la généralisation des acquis. Plus récemment, D’Cunha (2019) met l’emphase sur le potentiel actif de la réalité virtuelle en tant que médiateur pour permettre l’amélioration de la qualité de vie des séniors souffrant d’un déclin cognitif.

Les données actuelles des recherches sont venues confirmer notre volonté de s’inscrire plus que jamais dans la lignée des thérapies non médicamenteuses en développant des logiciels de réalité virtuelle dédiés aux EHPAD.

 

La réalité virtuelle au service de la stimulation sensorielle

Physiologie et comportement:
Des études scientifiques menées en gériatrie ont démontré l’efficacité du Snoezelen à la fois sur un plan physiologique(Bailly & Pointereau, 2011) mais aussi sur un plan psychocomportemental (Andreeva & al, 2011). Après une séance Snoezelen, on relève un sentiment d’apaisement chez les participants. Ce lâcher-prise est notamment dû à une diminution de la fréquence cardiaque et de la pression artérielle. La méthode Snoezelen, permet également de réduire considérablement l’agitation, l’agressivité (verbale et physique) et l’anxiété. Les résidents les plus fragilisés qui sont plongés dans ce « cocon » Snoezelen en ressortent rassurés et avec l’envie de partager leur expérience. Ceux avec des troubles de la communication arrivent plus facilement à échanger avec les soignants et accompagnants. De manière globale, la méthode Snoezelen redonne aux seniors la « reprise de l’envie ».

Psychogériatrie:
Van Weert & al. (2005) ont analysé des enregistrements vidéos jusqu’à 18 mois après que les patients aient vécu leur première expérience snoezelen.

Quels sont les effets à long terme ?

De nombreux effets significatifs se font ressentir sur le long terme comme :

  • Une augmentation du nombre de sourires et d’échanges verbales
  • Un sentiment d’autonomie
  • La diminution de colère et de réprobations.

Cette approche non-médicamenteuse à visée thérapeutique offre un programme pertinent et économique. Cette alternative innovante permet donc d’améliorer la qualité de vie des résidents mais également celle des soignants. Qu’elle soit verbale ou non verbale, la communication soignants-résidents est nettement améliorée favorisant le lien de confiance thérapeutique.

Apaisement mutuel:
Cette stimulation sensorielle peut, par exemple, être réalisée avant la toilette afin que celle-ci puisse se dérouler dans une ambiance apaisée. La toilette, mais aussi les soins sont alors plus faciles et fluides. Le changement de comportement des résidents impacte forcément le quotidien des soignants en EHPAD. Des résidents détendus, c’est des soignants apaisés. Cette communication améliorée offre la possibilité pour chacun de trouver de la satisfaction dans les relations en créant notamment de la complicité. Snoezelen va encourager indirectement une amélioration des conditions de travail.

 

R&D C2Care

C2Care c’est aussi un comité scientifique et un réseau de partenaires. Leur expertise a guidé la création des environnements, rendus possible grâce à la réalité virtuelle. Les logiciels ont été pensés pour être faciles d’accès, pour les patients mais, également par le personnel soignant. Les logiciels contenus dans le pack EHPAD ne nécessitent pas ou peu d’utiliser les manettes et sont donc accessibles aux personnes présentant des troubles moteurs ou praxiques. De plus, les logiciels sont inclus dans un casque fonctionnant de manière autonome, le personnel soignant peut donc le transporter et l’utiliser facilement, sans avoir besoin d’ordinateur.

C2Brain - Memory

Stimulation cognitive

C2Brain contient différents petits jeux de stimulations cognitives, mnésiques et praxiques. Les jeux en réalité virtuelle amènent un aspect ludique et motivationnel qui permet de favoriser leur implication dans ces activités.

C2Phobia - Chien

Evaluation neuropsychologique

C2Neuro est composé d’environnements écologiques de supermarchés,  qui vont permettre de stimuler les capacités cognitives tel que la mémorisation, l’orientation, ainsi que les capacités praxiques.

C2Map - StreetView

Réminiscence

C2Custom et C2Map sont des logiciels qui permettent de personnaliser la prise en soin des personnes âgées en important de nouveaux environnements. Ainsi il est possible de replonger dans différents lieux, événements… afin de stimuler les souvenirs positifs et faire remonter les affects positifs.

C2Hypno - Snoezelen

Relaxation

C2Hypno regroupe différents environnements de relaxation. Dans ces environnements, on retrouve deux types de salle snoezelen en fonction de l’objectif de la séance. Elles permettent de pouvoir créer une ambiance, un environnement, et de plonger  la personne dans un état de relaxation et de détente. Dans une autre optique, la salle permet une stimulation multisensorielle, en faisant appel aux stimulations auditives, visuelles et tactiles.
c2 nutri application thérapie réalité virtuelle

    Recevoir notre livre blanc

    captcha

    Merci de compléter le captcha.

    Besoin d’une démonstration ? Prenez rendez-vous sur notre agenda en ligne:

    découvrez nos
    solutions et services

    FAQ

    Comment se déroule la prise en charge en relaxation?

    Séances de 20-30 minutes de relaxation en Réalité Virtuelle, couplée à une méthode de relaxation (cohérence cardiaque, mindfulness, training autogène)

    • Possibilité de faire des séances de groupe
    • Possibilité d’utilisation en autonome

    Séances de 20-30 minutes de stimulation cognitive avec le thérapeute

    Sur quelles études s'appuient les applications?

    C2Companion

    En 2008, Tribet a souligné l’intérêt de l’animal auprès d’une population en déclin cognitif, comme vecteur favorisant l’émergence des affects et la relance de l’activité psychique. Libin and Cohen-Mansfield en 2004 ont montré que cet effet bénéfique pouvait être obtenu avec des chats robotiques et en peluche quand l’utilisation d’un animal réel n’était pas possible.

    C2Hypno

    Une revue de D’Cunha en 2019 a montré que la relaxation en réalité virtuelle chez les personnes âgées offrait une expérience immersive entraînant une relaxation profonde, permettait aux personnes à mobilité réduite de pouvoir s’évader et de sortir du quotidien.

    C2Brain

    Une méta-analyse de Coyle, Traynor & Solowij (2015) concernant l’utilisation de l’entraînement cognitif par ordinateur et en réalité virtuelle à montré une amélioration des performances cognitives. Différents domaines cognitifs sont concernés tels que l’attention, la mémoire de travail, les fonctions exécutives, le fonctionnement global, la mémoire, la vitesse de traitement, les capacités visuo-spatiale et les fluences verbales.

    C2Neuro

    Travailler les tâches de la vie quotidienne permet d’augmenter l’autonomie chez les sujets âgés (Giovannetti et al., 2007; Dechamps et al., 2011).
    L’utilisation de la réalité virtuelle en hôpital de jour permet de recréer des tâches de la vie quotidienne en toute sécurité (Yamaguchi, Foloppe, Richard, Richard & Allain, 2012).

    Pour qui?

    Pour les séniors présentant des symptômes dépressifs, de l’anhédonie, des symptômes anxieux et/ou des troubles cognitifs.

    Quelles sont les contre-indications?

    Les contres-indications à l’utilisation de la réalité virtuelle sont :

    • Patient épileptique photosensible
    • Femmes enceintes
    • Patient psychotiques en crise
    Acceptation par les patients?

    Une revue de littérature de D’Cunha et al., 2019, ainsi que des essais cliniques auprès d’établissements pilotes ont montré que la réalité virtuelle était bien acceptée et appréciée par les patients.

    Pourquoi la VR chez les seniors?

    Aujourd’hui plus que jamais la gériatrie française est mûe par la nécessité de faire évoluer ses traitements et applications thérapeutiques.

    Confrontés à des dilemmes éthiques et médicaux, les EHPAD sont en carence de solutions alternatives. La réalité virtuelle apparaît comme une réponse pertinente aux impasses thérapeutiques. S’inscrivant dans la lignée des traitements non-médicamenteux, cette science et technologie est regardée avec grand intérêt par les acteurs de la gériatrie.

    La réalité virtuelle se place comme l’alternative aux thérapies classiques la plus prometteuse. Elle génère l’enthousiasme des chercheurs et praticiens désireux de participer au progrès thérapeutique dans le traitement des processus de vieillissement.

    Les logiciels contenus dans le pack EHPAD sont le résultat d’un travail collaboratif entre nos équipes d’ingénieurs et nos partenaires. Ces derniers sont des médecins gériatres, des psychologues spécialisés en neuropsychologie et en gérontopsychiatrie.

    Leur expertise a guidé la création des environnements, rendus possible grâce à la réalité virtuelle. Le pack EHPAD est la nouvelle solution thérapeutique pour les établissements accueillant des personnes âgées. Simples et intuitifs, les logiciels ont été pensés pour être utilisés par des seniors même en perte d’autonomie.

    Le personnel soignant intégrera avec aisance ce nouveau dispositif qui viendra agrémenter les prestations médico-sociales des EHPADS.

    Quatre logiciels thérapeutiques sont présents dans ce pack afin de répondre aux besoins des établissements de santé des seniors: stimulation cognitive, évaluation qualitative neuropsychologique, relaxation et activation comportementale.

    Ces applications vous permettront d’intégrer la réalité virtuelle dans le quotidien de vos résidents en tant que solutions thérapeutiques et médiateur d’animations. Grâce aux solutions multi-casques, vous pourrez réaliser des séances de groupes.

    Les séniors pourront ainsi bénéficier de la dynamique de groupe lors d’activités collectives en réalité virtuelle (stimulation cognitive, relaxation). Les thérapies par réalité virtuelle s’inscrivent dans la lignée des thérapies non-médicamenteuses.

    Quel est le regard de la science?

    Le développement du projet EHPAD s’est appuyé sur un constat sans appel : la gériatrie est en carence d’outils pertinents pour répondre aux déclins cognitifs, émotionnels et comportementaux des personnes âgées au sein des EHPAD. Les thérapies médicamenteuses officient majoritairement dans la prise en charge du vieillissement cognitif.

    Aujourd’hui, nous savons que les pathologies cérébrales sont caractérisées par un aspect multifactoriel que seul ce type d’approche ne saurait appréhender. Ainsi, les thérapies non médicamenteuses suscitent de plus en plus l’intérêt des chercheurs et des praticiens.

    La réalité virtuelle offre une alternative innovante et prometteuse aux thérapies classiques. La littérature actuelle confirme non seulement la bonne acceptation des dispositifs de réalité virtuelle de la part des séniors mais souligne également l’efficacité de cette technologie dans les difficultés inhérentes au vieillissement et à la fin de vie.

    Fort de ce constat, nous avons pris appui sur les travaux existants et ayant généré des résultats significatifs pour développer nos logiciels. Les auteurs qui ont exploré les potentiels de cette technologie à travers leurs études ont obtenu des résultats probants.

    Ainsi, dans son analyse qualitative, Garcia-Betances (2015) souligne les qualités intrinsèques de la réalité virtuelle : accessibilité, recrutement sensoriel, traitement fin des différentes fonctions cognitives, retours immédiats, engagement thérapeutique favorisé et amélioration générale de la qualité de vie. Optale (2010) a démontré l’efficacité de la réalité virtuelle dans l’amélioration des capacités mémorielles chez les personnes âgées.

    Résultats confirmés et étayés par Man (2011). Wallet et al.(2011) ont quant à eux souligné l’efficacité de la réalité virtuelle comme outil permettant la généralisation des acquis.

    Plus récemment, D’Cunha (2019) met l’emphase sur le potentiel actif de la réalité virtuelle en tant que médiateur pour permettre l’amélioration de la qualité de vie des séniors souffrant d’un déclin cognitif.

    Les données actuelles des recherches sont venues confirmer notre volonté de s’inscrire plus que jamais dans la lignée des thérapies non médicamenteuses en développant des logiciels de réalité virtuelle dédiés aux EHPAD.