la réalité virtuelle

Au service
de la réhabilitation

Des applications pour la rééducation cognitive et motrice, la prise en charge des troubles moteurs, l’évaluation du retour à la conduite, la stimulation cognitive, l’activation comportementale et la relaxation.

Longtemps, la santé a été définie comme une absence de maladie. Cette conception a entraîné une approche de la médecine et du soin centrée uniquement sur la suppression des symptômes.
Depuis 1946, l’OMS considère la santé comme “un état de complet bien-être physique, mental et social et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité.” Selon ce principe, les pratiques médicales évoluent aujourd’hui vers une prise en charge globale des patients, intégrant les notions de bien-être et de qualité de vie.

Les lésions cérébrales, quelles que soient leur causes, (traumatismes, accident vasculaires cérébraux, inflammations, tumeurs, prise de toxiques, etc…) entraînent souvent des séquelles graves et invalidantes. Les accidents vasculaires cérébraux constituent la première cause de handicap acquis de l’adulte en France tandis que les traumatismes crâniens constituent la première cause de handicap sévère chez l’adulte de moins de 45 ans. Par ailleurs, la sclérose en plaques est la première cause de handicap non traumatique chez l’adulte jeune.

Les conséquences des lésions cérébrales varient fortement selon les cas, on retrouve notamment :

  • des troubles physiques : moteurs, praxiques, de l’équilibre, sensitifs…
  • des troubles cognitifs : déficit des fonctions exécutives, du langage, de la mémoire, de l’attention…
  • des troubles comportementaux : apathie, désinhibition…
  • des troubles psycho-affectifs : symptômes anxio-dépressifs, anhédonie…

Depuis 2015, C2Care a pour vocation d’exploiter les possibilités offertes par la Réalité Virtuelle au service du bien-être et de la santé. Après avoir développé des logiciels thérapeutiques en réalité virtuelle pour la santé mentale, notamment pour les thérapies par Exposition à la Réalité Virtuelle (TERV), nous proposons aujourd’hui des solutions au service de la réhabilitation et de la réadaptation dans le cadre d’une prise en charge globale.

Les logiciels thérapeutiques ont été conçus afin de répondre aux besoins des établissements de santé intervenant auprès des personnes cérébro-lésés ou présentant des troubles cognitifs. Nos outils s’adressent à tous les professionnels de la réadaptation (neuropsychologues, ergothérapeutes, kinésithérapeutes, psychomotriciens, etc…) afin de les aider à favoriser l’autonomie et la réinsertion de leurs patients cérébro-lésés.

Rééducation cognitive et motrice

C2Neuro est un environnement virtuel permettant de simuler de manière réaliste les courses dans un supermarché. L’évaluation et la rééducation des activités instrumentales de la vie quotidienne (AIVQ) est un élément crucial pour la réinsertion des personnes cérébro-lésées.
Faire des courses en supermarché implique de nombreuses fonctions telles que les fonctions exécutives, la mémoire de travail, l’orientation et la navigation spatiale. De plus, il s’agit d’une compétence indispensable pour vivre de manière autonome. Malheureusement, cette dernière est souvent compliquée à évaluer et à entraîner car elle oblige le professionnel à se déplacer physiquement pour accompagner le patient. L’utilisation de C2neuro permet d’obtenir une méthode de d’évaluation et de remédiation écologique, peu coûteuse en temps et en personnel, tout en garantissant la sécurité totale du patient (Schultheis & Rizzo, 2001).

C2neuro peut être utilisé pour les fonctions cognitives ainsi que pour les fonctions motrices et praxiques.

prise en charge des troubles moteurs

C2physio permet de prendre en charge les troubles moteurs et praxiques qui peuvent apparaître suite à des lésions cérébrales. L’utilisation de la réalité virtuelle augmente la motivation des patients et leur implication dans la rééducation. Grâce au retour d’information en temps réel, le patient peut à tout moment corriger son mouvement pour atteindre ses objectifs ce qui optimise sa rééducation.
C2physio peut être utilisé pour l’évaluation et la rééducation de la mobilité fonctionnelle. Le logiciel permet d’effectuer rapidement et précisément un bilan quantitatif des amplitudes articulaires.
Les exercices proposés permettent de travailler le gain d’amplitude dans la recherche de mobilité articulaire, le suivi et la précision du geste afin d’améliorer le contrôle fin du mouvement et le maintien dans une position afin d’accroître la force et l’endurance des patients. En orthopédie, il est possible de commencer la rééducation d’un membre immobilisé au plus tôt ou de soulager les douleurs d’un membre fantôme.
Les lésions cérébrales entraînent fréquemment des troubles du schéma corporel et de la proprioception. C2physio permet d’évaluer le sens positionnel du patient grâce à une quantification rapide et précise de l’erreur positionnelle.

c2 physio application thérapie réalité virtuelle

évaluer le retour à la conduite

L’utilisation de l’automobile est pour de nombreuses personnes, un signe d’autonomie, de liberté et de qualité de vie. Néanmoins, la conduite automobile est une activité complexe, impliquant de nombreuses fonctions cognitives et sensorimotrices. Par conséquent, les capacités de conduites sont souvent impactées suite à une lésion cérébrale (Lundqvist et al., 1997, 2000). Or de nombreux patients reprennent la route sans avoir été testés, ce qui peut mettre en danger non seulement le patient lui-même mais également les autres usagers (Fisk et al., 1998). Il incombe aux spécialistes de la santé et de la rééducation d’estimer le niveau de risque et la capacité à conduire en toute sécurité, cependant cette tâche est particulièrement ardue car les tests neuropsychologiques ne permettent pas d’évaluer les aptitudes au volant de manière satisfaisante (Gagnon, 2010). Ortoleva et et collaborateurs ont montré en 2012 qu’en l’absence de prédicteur neuropsychologique valide, l’évaluation dans un simulateur de conduite était utile. Utilisé avec un volant et un pédalier, C2drive permet de simuler la conduite automobile de manière réaliste, permettant ainsi une évaluation écologique des capacités de reprise de la conduite.

Pour les patients souffrant de syndrome du stress post-traumatique suite à un accident de voiture, il peut également être utilisé pour faire de la thérapie par exposition ou de la stimulation bilatérale alternée. En 2010, une méta-analyse de Wiederhold et collaborateurs a montré que l’exposition en réalité virtuelle permettait de réduire les symptômes chez les patients souffrant de stress post-traumatique suite à un accident de voiture.

conduite réalité virtuelle traitement c2care

stimulation cognitive

C2memory est un logiciel de stimulation cognitive contrôlé uniquement par les mouvement de la tête. L’exercice proposé est similaire aux exercices physiques (jeux de cartes Memory) ou présenté sur ordinateur mais accessible aux personnes présentant des troubles moteurs ou praxiques.

C2memory peut également être utilisé dans une perspective de loisirs ou d’occupation pendant les soins.

ACTIVATION COMPORTEMENTALE

C2companion permet à vos patients de s’occuper d’un petit chien virtuel. La zoothérapie améliore le processus de guérison et la qualité de vie chez les patients (Yeh, 2005). Libin et Cohen-Mansfield ont montré en 2004 que l’utilisation de chats robotiques et en peluche générait de l’intérêt et du plaisir parmis les résidents d’une maison de retraite. Quand la présence d’un animal réel n’est pas possible, C2companion permet de prendre en charge les symptômes anxio-dépressifs grâce aux bienfaits de la zoothérapie.

Contrôlé par les mouvements de la tête, l’environnement est accessible aux patients présentant des troubles moteurs ou praxiques et peut être utilisé comme loisir ou comme occupation pendant les soins. L’aspect social du soin aux animaux fait de C2companion un outil idéal pour créer du lien entre patient et soignant ou pour une médiation de groupe (Siriaraya et al., 2014).

hypnose et RELAXATION

Conçu en collaboration avec des spécialistes de la relaxation et l’hypnose (psychologues, hypnothérapeutes, sophrologues), C2hypno permet la prise en charge des symptômes anxio-dépressifs ainsi que des douleurs. Les différents environnements s’adaptent à toutes les techniques de relaxation (Cohérence cardiaque, Training Autogène, Technique de Jacobson, Pleine Conscience, Hypnose…) et peuvent également être complétées par d’autres méthodes comme l’aromathérapie ou la massothérapie.

Une revue de littérature de Zeng et collaborateurs parue en 2018 a montré que la réalité virtuelle entraînait des effets bénéfiques sur les symptômes dépressifs et anxieux sans effets négatifs. En 2007, une étude de Hoffman et collaborateurs a montré que l’utilisation de la réalité virtuelle permettait de réduire la douleur de manière significative (réduction des marqueurs physiologiques et subjectifs de la douleur).

C2hypno peut être utilisé de manière ponctuelle pour les soins douloureux ou en traitement de fond pour la gestion des douleurs chroniques. Pour les patients ne pouvant plus voyager, C2hypno offre des perspectives d’évasion…

découvrez nos
solutions et services

Comment se déroule la prise en charge en relaxation?

Séances de 20-30 minutes de relaxation en Réalité Virtuelle, couplée à une méthode de relaxation (cohérence cardiaque, mindfulness, training autogène)

– Possibilité de faire des séances de groupe
– Possibilité d’utilisation en autonome

Séances de 20-30 minutes de stimulation cognitive avec le thérapeute

Sur quelles études s'appuient les Applications ?

C2Companion

En 2008, Tribet a souligné l’intérêt de l’animal auprès d’une population en déclin cognitif, comme vecteur favorisant l’émergence des affects et la relance de l’activité psychique. Libin and Cohen-Mansfield en 2004 ont montré que cet effet bénéfique pouvait être obtenu avec des chats robotiques et en peluche quand l’utilisation d’un animal réel n’était pas possible.

C2Hypno

Une revue de D’Cunha en 2019 a montré que la relaxation en réalité virtuelle offrait une expérience immersive entraînant une relaxation profonde, permettait aux personnes à mobilité réduite de pouvoir s’évader et de sortir du quotidien.

C2Memory

Une méta-analyse de Coyle, Traynor & Solowij (2015) concernant l’utilisation de l’entraînement cognitif par ordinateur et en réalité virtuelle à montré une amélioration des performances cognitives dans différents domaines cognitifs tels que l’attention, la mémoire de travail, les fonctions exécutives, le fonctionnement global, la mémoire, la vitesse de traitement, les capacités visuo-spatiale et les fluences verbales.

C2Neuro

Travailler les tâches de la vie quotidienne permet d’augmenter l’autonomie (Giovannetti et al., 2007; Dechamps et al., 2011).
L’utilisation de la réalité virtuelle en hôpital de jour permet de recréer des tâches de la vie quotidienne en toute sécurité (Yamaguchi, Foloppe, Richard, Richard & Allain, 2012)

Pour qui ?

Pour les équipes médicales travaillant en clinique SSR (Soins de Suite et de Réadaptation) et en structure de rééducation. En milieu hospitalier et clinique pour tous les professionnels de la réadaptation : neuropsychologues, ergothérapeutes, kinésithérapeutes, psychomotriciens, neurogériatre…

Quelles sont les contre-indications ?

Les contres-indications à l’utilisation de la réalité virtuelle sont :

– Patient épileptique photosensible

– Femmes enceintes

– Patient psychotiques en crise

Acceptation par les patients ?

Une revue de littérature de D’Cunha et al., 2019, ainsi que des essais cliniques auprès d’établissements pilotes ont montré que la réalité virtuelle était bien acceptée et appréciée par les patients.