Phobie sociale

21% des 18-65 ans présentent un trouble anxieux à un moment ou un autre de leur vie.

Les thérapies en réalité virtuelle sont efficaces pour traiter de façon virtuelle les troubles, situations anxiogènes et phobies comme la peur de la foule, la peur de reprendre le travail, la peur de sortir de chez soi… C’est en utilisant de façon régulière et graduelle la thérapie par réalité virtuelle que votre anxiété s’estompera de manière significative.

« La réalité virtuelle affiche 80% d’efficacité, avec des bénéfices qui se maintiennent plus d’un an après le traitement. » Eric Malbos, Médecin Psychiatre

C2Care vous propose la thérapie en réalité virtuelle à votre domicile.  Leader mondial depuis 2015 dans ce domaine , nous vous proposons un accompagnement avec un psychologue se basant sur les thérapies cognitivo-comportementales (TCC) et l’exposition à la réalité virtuelle pour vaincre votre phobie.

Phobie sociale Métro

Pourquoi soigner sa phobie sociale en réalité virtuelle?

La réalité virtuelle peut soigner vos troubles telles que la phobie sociale . Elle est basée sur le principe des Thérapies  cognitivo-comportementales (TCC). Un casque de réalité virtuelle permettra de vous projeter dans un contexte imaginaire mais similaire à la réalité.

Vous allez vous retrouver face à différentes situations (métro, supermarché, devant un amphithéâtre…) et de façon répétitive et progressive des situations anxiogènes vous seront proposées dans un environnement sécurisé et familier.

Cette thérapie à pour but de répéter les scènes paralysantes de votre quotidien afin de diminuer votre anxiété.

Phobie sociale  Salle de conférence
C2Phobia Supermarché
C2Phobia Foule extérieure
C2Phobia -foule métro

Comment ça marche ?

Vous allez recevoir un casque de réalité virtuelle avec l’accès à nos logiciels en illimité, ou, si vous êtes déjà équipé, vous pouvez choisir de n’avoir que les logiciels. Ainsi, vous allez pouvoir vous exposer autant que vous le souhaitez à différents environnements en lien avec votre phobie sociale.

En parallèle, vous allez être suivi par une psychologue à raison de 2 séances par mois. Pendant ces séances, vous serez amené à utiliser le casque de réalité virtuelle, le psychologue et vous-même allez échanger autour de cette phobie sociale afin de pouvoir la comprendre et vous apporter les outils nécessaires pour la diminution de cette dernière. L’exposition se fera de manière progressive et adaptée à votre phobie.

A la fin des trois mois d’abonnement, vous aurez la possibilité de continuer la thérapie si vous le souhaitez.

Yvan B. 41 ans

« L’année dernière, j’ai obtenu une promotion dans mon travail. Le souci, c’est que ça impliquait que j’affronte une des mes plus grandes peurs: parler en public. J’avais travaillé tellement dur pour obtenir ce poste qu’il était impensable pour moi de laisser passer ma chance. Grâce à la réalité virtuelle, j’ai pu m’entrainer jour après jour à affronter cette peur, face à des personnages aux comportementx variéx: calmes, attentifs, agités… ainsi que dans des lieux différents: amphithéatre, salle de cours, salle de conférence… Ce parcours m’a apporté bien plus que juste de l’aisance à l’oral: je sais maintenant réagir, faire abstraction des réactions négatives et je gagne en confiance en moi. »

Emmanuelle A. 45 ans

« Lorsque le déconfinement a été annoncé, le stress m’a envahi. Après avoir pris l’habitude de rester chez moi, je me suis retrouvée paniquée à l’idée de devoir retourner au supermarché, prendre le métro, marcher dans des lieux bondés… Mon psychologue m’a permis d’affronter et de maîtriser ma peur. Les environnements sont réalistes, les personnages portent même un masque pour coller à l’image de la pandémie. Le retour à la réalité est moins brutal. »

Marcus M. 38 ans

« Après avoir mis mon cursus scolaire en suspens pendant quelques temps, j’ai décidé de repartir sur les bancs de l’école pour passer mon concours. Petit problème : retourner en cours après tout ce temps me terrifiait. Avec ce programme et l’accompagnement de ma psychologue, j’ai pu me préparer à  appréhender ce retour en classe. J’ai pu me confronter à l’ambiance de l’amphithéatre et à la salle d’examen. Parfait pour apprendre à gérer son stress le jour de l’épreuve ! »